Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Armel de La Bourdonnaye est nommé directeur de l'INSA Hauts-de-France

Armel de La Bourdonnaye, Directeur de l'INSA Hauts-de-France

Par arrêté du 1er juillet, publié au bulletin officiel du 16 juillet 2020, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a nommé Armel de la Bourdonnaye, directeur de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) Hauts-de-France, établissement composante de l’établissement expérimental Université Polytechnique Hauts-de-France.

En succédant au professeur Abdelhakim Artiba, président de l'Université, qui était jusqu'ici administrateur provisoire de l'INSA Hauts-de-France, Armel de la Bourdonnaye deviendra le premier directeur de l'INSA Hauts-de-France à compter du 1er septembre 2020.

Armel de la Bourdonnaye est ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, ingénieur et docteur en mathématiques appliquées de l'Ecole Polytechnique, et habilité à diriger des recherches à Sorbonne Université (anciennement Université Pierre et Marie Curie).

Il a été directeur de la recherche à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, puis directeur de cette même école et président de la Conférence des Directeurs d’Ecoles Françaises d’Ingénieurs. Il a ensuite été directeur de transition de l’Ecole Centrale de Nantes, puis recteur de l’Académie de Poitiers avant de devenir chargé de mission auprès des deux directeurs généraux au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

 

L’Université Polytechnique Hauts-de-France et l’Institut National des Sciences Appliquées Hauts-de-France ont été créés par décret (n° 2019-942), le 9 septembre 2019.

L’INSA Hauts-de-France est né de la fusion de l’ENSIAME, l’ISTV et la FSMS. Il compte  actuellement 9 spécialités d’ingénieur et contribue à l’attractivité de la formation à travers des licences et des masters en sciences et techniques accrédités conjointement avec l’UPHF.
Adossé à des laboratoires de recherche spécialisés notamment dans la mécanique, l’automatique, l’informatique, l’électronique, la mobilité, l’INSA Hauts-de-France contribuera au développement d’un territoire industriel riche, dense et en mutation.
Pour les spécialités ingénieur, l’INSA Hauts-de-France compte actuellement 1000 étudiants et 350 enseignants et personnels administratifs. Il a diplômé 203 ingénieurs en 2019. A terme, l’objectif est d’atteindre 2000 étudiants et 12 spécialités (8 sous statut étudiant et 4 par apprentissage).
L’INSA Hauts-de-France est membre de plein droit du groupe INSA.

 

A propos du Groupe INSA

Créé en 1957, l’INSA est aujourd’hui l’un des premiers groupes français d’écoles d’ingénieurs. Chaque année, les établissements INSA accueillent près de 17.000 élèves, 1.300 doctorants et diplôment plus de 2.800 ingénieurs et 300 docteurs. Ecoles ouvertes sur le monde, elles ont constitué un réseau de plus de 200 partenaires académiques sur les 5 continents et comptent plus 100 nationalités différentes sur leurs campus. Composé désormais de 7 établissements et 6 écoles partenaires en France et d’un établissement au Maroc, le Groupe INSA fédère une communauté de plus de 89.000 diplômés.
«  La création de l’INSA Hauts-de-France s’inscrit d’abord dans une collaboration de longue date avec l’ENSIAME, INSA Partenaire du Groupe INSA depuis 2013, et attachée à épouser le modèle INSA. Et la stratégie du Groupe INSA vise aussi à offrir une meilleure couverture du territoire national en sciences de l’ingénieur, déclare Bertrand Raquet, Président du Groupe INSA. Ainsi, nos implantations en régions font des INSA un partenaire privilégié pour répondre aux enjeux des entreprises en matière de recrutement, d’innovation mais aussi d’engagements RSE dans les territoires. En créant l’INSA Hauts-de-France, nous renforçons notre proximité avec les acteurs économiques de ce territoire et les organisations impliquées, comme nous, dans des dynamiques d’ouverture sociale et de diversités ».