Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

[Événement] Marion Ho-Dac reçoit le Prix 2018 du livre de la pratique juridique

[Événement] Marion Ho-Dac reçoit le Prix 2018 du livre de la pratique juridiqueLors de la 10e édition du Salon du livre juridique, Marion Ho-Dac, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles au sein de notre Université a reçu le Prix du livre de la pratique juridique.

Le samedi 6 octobre 2018 se tenait la 10e édition du Salon du livre juridique organisée par le Conseil Constitutionnel et le Club des Juristes. A cette occasion, se sont déroulées les remises de Prix du livre juridique et celle du livre de la pratique juridique. Ces deux Prix ont été remis par Nicole Belloubet, Présidente d’honneur du jury et par Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel.
Créé en 2013, le Prix du livre de la pratique juridique récompense un ouvrage, paru dans l’année, à destination des praticiens du droit. Cette année, le prix a été attribué à l'ouvrage : « Droit de la Famille. Droits français, européen, international et comparé » de Marie Cresp et Marion Ho-Dac (Bruylant – Groupe Larcier)*.
Marion Ho-Dac est maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’Université Polytechnique Hauts-de France. Elle est également membre du laboratoire IDP (Institut du Développement et de la Prospective). Découvrez ci-dessous son interview : 

1. Vous avez reçu le prix 2018 du livre de la pratique juridique, qu’est-ce que ce dernier représente pour vous ?

C’est un grand honneur et une immense joie que je partage avec mes co-auteurs.
La réalisation de ce livre est d’abord une aventure humaine : c’est à la suite d’une formation en droit de la famille à l’IEJ de Valenciennes, dispensée avec Marie Cresp (Maître de conférences à l'Université de Bordeaux Montaigne) que l’idée nous est venue de se lancer dans la rédaction d’un ouvrage original en la matière, d’une part, en alliant les approches interne, européenne et internationale des rapports familiaux, et d’autre part, en proposant une analyse jurisprudentielle du droit de la famille, c’est-à-dire par l’étude de décisions de justice (françaises, européennes et étrangères).
Un éditeur nous a fait confiance pour concrétiser ce projet : les éditions Larcier. Et aujourd’hui c’est un jury éminent, celui du Salon du livre juridique 2018, qui nous remet ce prix. Nous les remercions très sincèrement.

2. Quels sont vos projets futurs ?

Poursuivre mon étude du droit de la mobilité européenne et internationale des personnes, qui s’inscrit au sein des thématiques du Laboratoire IDP (en particulier l’axe « Mobilité et Développement Durable »), par le prisme de la famille mais aussi du droit des affaires, à travers différents écrits. En particulier, je prépare actuellement mon mémoire d’HDR, occasion unique de prendre un peu de recul et de hauteur par rapport à ces travaux antérieurs et de tracer les pistes de recherche de demain : tout un programme !

3. Votre ouvrage s'adresse aussi bien aux professionnels qu'aux étudiants en droit. Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux étudiants et futurs étudiants souhaitant faire une carrière en droit ?

Je leur dirais deux choses.
D’abord, le droit est un langage qu’il faut apprivoiser et s’approprier, comme tout nouveau monde dans lequel on pénètre: il ne faut donc pas se décourager face à l’incompréhension que la langue juridique suscite souvent les premières années. Ensuite, le droit nécessite de la rigueur, il faut être précis: utiliser la langue du droit (que je viens d’évoquer) et toujours retourner aux textes, qu’il s’agisse d’un article de loi ou de la solution d’une décision de justice. Il faut s’imprégner de la source brute.

*Liste des contributeurs
Sous la coordination de :

  • Marie Cresp : Maître de conférences à l’Université de Bordeaux Montaigne
  • Marion Ho-Dac : Maître de conférences en droit privé, Université Polytechnique Hauts-de-France, et membre du Laboratoire IDP EA 1384

Auteurs :

  • Marie Cresp : Maître de conférences à l’Université de Bordeaux Montaigne
  • Jean Hauser : Professeur émérite de l'Université de Bordeaux, membre du Centre européen d'études et de recherches en droit de la famille et des personnes - CERFAP
  • Marion Ho-Dac : Maître de conférences en droit privé, Université de Valenciennes, et membre du Laboratoire IDP EA 1384
  • Sandrine Sana-Chaillé de Néré : Professeur à l’Université de Bordeaux, membre du Centre de Recherche et de Documentation Européennes et Internationales – CRDEI