Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

[Presse] Stéphanie HUART, doctorante au CALHISTE, interviewée par La Voix du Nord

[Presse] Stéphanie HUART, doctorante au CALHISTE, interviewée par La Voix du NordStéphanie Pirez-Huart rédige actuellement une thèse de doctorat en histoire médiévale au sein du laboratoire CALHISTE sous la direction de Corinne Beck, Professeur des universités en histoire médiévale.

Les forces et les faiblesses de Valenciennes à l’époque médiévale

Ses recherches visent à mettre en exergue les forces et les faiblesses de Valenciennes à l’époque médiévale (XIIIe-XVe siècle) et à définir sa place dans le réseau urbain de cette période. Son travail s’appuie sur l’analyse de plusieurs milliers de documents de nature variée : comptabilités, chartes, actes de la pratique, sources littéraires, enluminures, archéologie… qui lui permettent d’embrasser la ville sous toutes les coutures (politique quotidienne, économie, société, démographie, vie religieuse, paysage urbain et péri-urbain, activités culturelles, relations diplomatiques…).

Sollicitée par La Voix du Nord, elle dresse un portrait succinct de la société valenciennoise de la fin du Moyen Âge et évoque plusieurs aspects de la cité, comme la vie politique, son paysage ou ses marqueurs identitaires.

Découvrez  l'article

Sur Twitter et Facebook

En parallèle de ses recherches, elle développe des outils permettant au grand public d’accéder à son travail de manière ludique : un compte Twitter @MarieCasteloise, qui met en scène une Valenciennoise du XVe siècle qui parle de sa ville au présent, et un compte Facebook @Valenciennesmedievale qui vise plutôt à faire connaître le patrimoine archivistique fabuleux conservé aux Archives Municipales de Valenciennes.

Stéphanie Huart proposera, en novembre prochain, une conférence pour le Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes intitulée « Autour d’un verre. Le vin, une économie de la sociabilité à Valenciennes au XIVe siècle ».